Accueil > Médiologie > L’horloge parlante

L’horloge parlante

lundi 12 février 2018

Le moindre discours évoque des êtres qui ne sont pas là mais « ailleurs » dans l’espace ou dans le temps, ou même des êtres qui ne sont plus de ce monde, les « morts ». A vrai dire, ce dont on parle n’est jamais vraiment présent, « ici et maintenant ». Le temps de dire qu’il est 8 heures, 30 minutes et 15 secondes, et ce n’est déjà plus vrai ; c’est pourquoi l’horloge parlante dit : « au quatrième top, il sera… ». On parle toujours au passé (ou au futur), jamais au présent. Bergson (faisons parler un mort !) dit que seul le corps vit au présent, l’âme toujours au passé, en vue du futur. C’est vrai en particulier lorsque l’ « âme » utilise des organes du corps pour dire quelque chose. Au commencement était le Verbe ? Et le verbe s’est fait matière ajoute le médiologue.