« Les citations dans mon travail sont comme des voleurs de grands chemins qui surgissent en armes et dépouillent le promeneur de ses convictions » (Walter Benjamin)

Accueil > L’argent > Gréau : l’avenir du capitalisme

Gréau : l’avenir du capitalisme

samedi 22 décembre 2007

Jean-Luc Gréau, L’avenir du capitalisme, Gallimard, « Le débat », 2005.

Est-il possible de réguler les marchés du monde ? Ou sommes-nous voués à suivre, désarmés, les embardées d’un système chaotique et frénétique ? Jean-Luc Gréau indique pourquoi il est devenu nécessaire de rationaliser le capitalisme, au moment où celui-ci montre sa fragilité et ses incohérences. Le chemin vers l’intégration mondiale est balisé par les faillites récurrentes de nombreuses économies et des scandales d’entreprises d’une gravité sans précédent. La bourse contemporaine, cœur idéologique du système, fonctionne à rebours de son principe fondateur : les fonds d’épargne collective, qui devraient financer les entreprises ; les soumettent en fait à un régime de prédation. Pour mettre fin à ces anomalies, Jean-Luc Gréau propose des remaniements d’envergure : création de grands marchés communs régionaux, protégés de l’extérieur, sur le modèle du Marché commun européen d’origine ; régulation et garantie de la dette des pays emprunteurs par un Fonds monétaire international rénové : association contractuelle des entreprises et de leurs actionnaires en vue de leur coopération effective et dépérissement simultané des bourses qui ont perdu leur raison d’être.

Voir en ligne : Bibliographie sur l’argent

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact