Accueil > Médiologie > Le silence des livres ?

Le silence des livres ?

jeudi 3 juillet 2008

Nous avons tendance à oublier que les livres, éminemment vulnérables, peuvent être supprimés ou détruits. Ils ont leur histoire, comme toutes les autres productions humaines, une histoire dont les débuts mêmes contiennent en germe la possibilité, l’éventualité d’une fin.

George Steiner, Le silence des livres, Arléa, 2006.