le site de paul soriano

Médiologie, philosophie, finance, livres & idées

« Les citations dans mon travail sont comme des voleurs de grands chemins qui surgissent en armes et dépouillent le promeneur de ses convictions » (Walter Benjamin)

Accueil > L’argent > Les mots de l’argent (glossaire paginé)

Médium 16-17

Les mots de l’argent (glossaire paginé)

Dictionnaire de idées revues

Paul Soriano, mardi 22 juillet 2008

Lorsque Serge Gainsbourg brûle devant les caméras un billet de 500 francs, l’émotion que soulève son geste s’explique par le fait qu’il porte ainsi atteinte non seulement à son argent (ce qui est son droit) mais aussi à notre monnaie (ce qui est répréhensible).

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 130

Abstraction

Nœuds de valeur (abstraits) et lieux de vie (concrets) : la même réalité vue d’un côté par les financiers affairés autour des alambics à distiller la valeur et, de l’autre, par les agents qui produisent concrètement dans les territoires les valeurs d’où la valeur est extraite et vaporisée.
En des termes eux-mêmes terriblement abstraits, on peut dire que la finance représente l’économie réelle « sous-jacente » par des titres (exemple : une entreprise représentée par son capital, les actions qui le divisent ou encore son cours de bourse) en tirant parti de la capacité d’abstraction de l’argent portée à l’extrême par l’argent numérique. La finance globale permet de détenir des droits de propriété sur des actifs situés n’importe où dans le monde. L’abstraction étend encore son emprise par la diversification des « actifs » titrisés à l’’aide d’instruments financiers et de modèles informatiques qui traitent l’argent numérique en réseau. Le tout dans un temps lui-même abstrait qui s’oppose au temps de l’accumulation en quelque sorte métabolique propre aux biens réels. Voir actualisation.


Exemple. « Un produit dérivé est d’abord un contrat, conclu à un moment donné, pour une exécution dérivée, et dont le résultat est variable suivant des données externes. On l’appelle “dérivé” parce que son exécution dépend de la valeur d’une quantité externe, taux d’intérêt, taux de change, valeur d’une action, prix du baril de pétrole, voire température ou pluviométrie, quantité appelée le “sous-jacent” du produit dérivé » (André Lévy-Lang, L’argent, la finance et le risque, Odile Jacob, 2006).

Accès

Selon Jeremy Rifkin, la nouvelle économie est une économie de l’accès : il ne s’agit plus d’acquérir des biens, mais d’accéder à des services ou plutôt à des expériences. Un film est une expérience. Mais une automobile (louée plutôt qu’achetée) est aussi une expérience.

Actifs

Terme commun au travail (les actifs, la population active) et au capital (les actifs de l’entreprise, comptabilisés dans le bilan). Curieusement, les premiers ne font pas partie des seconds.
« Le sort de l’esclave (un actif de l’entreprise qu’il convient de valoriser) est à certains égards plus enviable que celui du salarié (une charge qu’il faut réduire). » (Anonyme).

Actualisation (taux d’)

Machine à remonter le temps, du futur vers le présent. Cet instrument mathématique permet de connaître la valeur aujourd’hui d’un bien qui ne sera disponible que demain (c’est en quelque sorte le taux d’intérêt à l’envers). La sagesse populaire en donne une évaluation approximative : "un tiens vaut mieux que deux tu l’auras".

Agriculture

Secteur d’activité destiné à produire des carburants de substitution face à l’épuisement des ressources pétrolières.
« Les terres consacrées aux cultures de biocarburants de synthèse ne sont plus disponibles pour les cultures vivrières, ce qui fait que les subventions aux biocarburants sont un facteur majeur dans la crise alimentaire... les gens meurent de faim en Afrique afin que les hommes politiques américains puissent gagner des voix dans les Etats agricoles des USA. » Paul Krugman, New York Times, 7 avril 2008.

Argent

Lorsque Serge Gainsbourg brûle devant les caméras un billet de 500 francs, l’émotion que soulève ce geste s’explique par le fait qu’il porte ainsi atteinte non seulement à son argent (ce qui est son droit) mais aussi à notre monnaie (ce qui est répréhensible). La monnaie (voir ce mot) est un bien public, elle est vraie ou fausse ; l’argent est bien ou mal gagné. La plupart des langues confondent les deux termes. Le français, plus rigoureux, n’échappe pas toujours à la confusion : « par ici la monnaie » signifie bien évidemment « par ici l’argent ».

Argent numérique

Cette expression désigne l’informatisation massive des transactions monétaires et financières, du simple DAB (distributeur automatique de billets) aux gigantesques transactions interbancaires via le réseau SWIFT en passant par le traitement des modèles mathématiques utilisés par les traders et autres financiers.

Argentier

Du latin argentarius : qui fait le commerce de l’argent ; ou encore : terme de bourse, celui qui procure de l’argent aux spéculateurs (Littré). A ne pas confondre avec le grand argentier, surintendant des Finances ou, de nos jours et familièrement, le ministre des Finances ; ni avec ce meuble ou l’on range l’argenterie.
« Mais, avant tout, il faut que l’exercice du travail soit libre, c’est-à-dire que le travail soit organisé de telle sorte, qu’il ne faille pas payer aux argentiers et aux patrons ou maîtres cette liberté du travail, ce droit du travail que mettent à si haut prix les exploiteurs d’hommes. » (Frédéric Bastiat, citant le journal La Ruche populaire).

Art contemporain

L’œuvre d’art contemporain est l’objet spéculatif par excellence.
« Marché de l’art » est un oxymore puisqu’une œuvre d’art n’a aucune valeur économique : seul un Bouvard frotté de marxisme (ou un Pécuchet) peut soutenir qu’une œuvre vaut, par exemple, son coût de production. Mais c’est justement parce qu’elle est sans valeur économique qu’une œuvre d’art se prête à la spéculation financière. Surtout une œuvre d’art contemporain, car rien n’est plus volatil que son prix, toujours situé quelque part entre zéro et l’infini et susceptible de varier très rapidement, aux bons soins des agents spécialisés du prétendu marché de l’art.

Avidité

Voir argentier. Voir financier.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact