« Et si je me trompe, je sais que vous me corrigerez » (Jean-Paul II)

Visiteurs connectés : 5

Accueil > Philosophie > Fenêtres sur l’invisible

Fenêtres sur l’invisible

mercredi 2 avril 2008

« Le mal extrême introduit seul à l’espérance qui n’est pas de ce monde. Mais la clôture de l’enfermement peut, à tout moment, redevenir fenêtre sur l’invisible ». (Jean-François Colosimo, L’apocalypse russe. Dieu au pays de Dostoïevski, Fayard, 2008).